Une visite chez Aide Aux Anes est entièrement gratuite!   Nous espérons avoir le plaisir de vous recevoir bientôt.

Nouvelles

Voulez-vous recevoir les dernières nouvelles? Remplir votre adresse courriel en bas!

Un âne pour €20. Vous pouvez parrainer un âne à partir de 20 euro.           Voir ici....

Dans quelques minutes vous allez recevoir un courriel de confirmation. Sinon regardez dans votre box spam.

Nouvelles cadeaux!

Nouvelles printemps 2015


           ânes!!!


2015 a commencé comme 2014 s’est terminé.

Durant la deuxième moitié de 2014, pas moins de 16 ânes sont arrivés, et en 2015, en moins de deux mois, 12 ânes nous ont rejoints. C’est ainsi que le refuge d’ânes «  Aide Aux Anes  » a recueilli pas moins de 28 nouveaux ânes en exactement 10 mois, et qu’il a maintenant 87 ânes en tout. Et puisque nous n’avons pas assez de prés, nous sommes maintenant au-dessus de notre capacité... D’autant que je fais tout tout seul.


Vous trouverez ci-dessous les histoires de nouveaux ânes,  l’opération de l’ânesse Bonna et la naissance de l’ânon d’Ursula.

L’âne Charlot pris en charge ensemble avec 2 moutons


Le lundi 16 février 2015, le refuge d’ânes «  Aide Aux Anes  » a accueilli l’âne Charlot ensemble avec les moutons-Ouessant Croquette et Artaban.

Charlot est un âne gris avec un caractère doux et gentil. Malheureusement il est déformé sur l’arrière du dos, et il a des problèmes avec ses pattes arrière. Charlot a 23 ans.

Steven & Poirette


Vendredi 27 février 2015 je suis allé chercher les ânes Steven et Poirette. Les deux sont bruns avec un caractère doux et gentil.

Steven doit avoir environ 18 ans et Poirette environ 17 ans.

Le maréchal-ferrant est déjà venu pour s’occuper des sabots qui sont à nouveau bien soignés.

  Olympe & Gélatine


Le lendemain, samedi 28 février 2015, je suis parti dans le département de la Lozère pour aller chercher les ânesses Olympe et Gélatine.

Olympe et Gélatine étaient destinées à la boucherie, mais ont pu être sauvées grâce a  l’aide financière de Sarah Buisson, la personne qui avait déjà permis de sauver quatre ânes - maintenant des ânes Aide Aux Anes -  de l’abattoir en décembre 2014.

(Voir les nouvelles de fin 2014)

Les sabots du duo étaient bien évidemment beaucoup trop longs, mais pour elles, comme d’ailleurs pour tous les autres ânes, le maréchal-ferrant vient régulièrement.  

Il est frappant de constater que c’est un parc animalier qui s’est débarrassé des deux ânesses. Ça veut donc bien dire comment on s’occupe des animaux là-bas. Apparemment, tout tourne autour de l’argent des visiteurs…

Titus


Et de nouveau, le même week-end, je suis parti le dimanche 1 mars 2015, un peu précipitamment, dans le département de Seine-et-Marne pour aller chercher l’âne étalon Titus.

Il fallait agir rapidement  pour sauver Titus de l’abattage, parce que le détaillant qui détenait Titus, n’avait  plus de patience.

Encore une fois, Sarah Buisson était garante de Titus.

Maintenant, Titus est chez «  Aide Aux Anes  », castré, et sera bientôt placé dans un des prés avec d’autres ânes.

Tom & Bambi


Le dimanche 17 mars 2015 je suis allé chercher et prendre en charge Tom et Bambi. Deux ânes gros et forts, mais avec un si doux caractère.

Pour des raisons financières ils ne pouvaient plus rester chez leur propriétaire.



Chez Aide Aux Anes aussi  il y a de gros problèmes financiers, parce que tout le monde dit que ce que je fais est super, mais hélas, personne ne donne assez pour les ânes qui sont complétement dépendants de vos dons.

Si vous trouvez que le travail du refuge d’ânes doit continuer, que les ânes peuvent vivre ici sans soucis, et si vous pouvez donner quelque chose….laissez parler votre cœur. Ici, rien ne sera perdu, et tout est pour les ânes  !!

Opale


Le dimanche 29 mars je suis allé dans la Corrèze chercher l’ânesse Opale. Opale vivait dans les montagnes ensemble avec deux autres ânes, dont sa mère, et restait dans une remise de 3 x 3 mètres sans fenêtres. Les ânes n’avaient pas de pré,  et Opale était d’une maigreur extrême.


Arrivée chez Aide Aux Anes, elle a pu se remettre, et a assez de nourriture. Elle n’avait apparemment jamais eu de sel, parce qu’elle passait son temps à lécher le bloc de sel. Elle aura maintenant besoin de temps pour retrouver de la force.

Pompon


Durant le même voyage fait pour aller chercher Opale, je suis allé dans la Haute-Vienne pour aller chercher la mule Pompon. Pompon vivait seule depuis des années et pour diverses raisons, ne pouvait plus être soignée. On ne sait pas si la mère de Pompon était une ânesse ou une jument. La seule chose que je sais est que Pompon doit avoir une vingtaine d’années.

Maintenant Pompon va très bien. Elle n’est plus seule et se trouve dans un pré avec plus de 40 autres ânes et le cheval Victor, avec lequel elle s’entend bien.

Opération de l’ânesse Bonna


Depuis quelque temps déjà, l’ânesse Bonna – qui habite déjà depuis le 16 juillet 2008 chez Aide Aux Anes – a une sarcoïde à sa patte avant gauche.

Elle pouvait encore bien bouger, mais depuis un moment déjà, la sarcoïde a grossi et Bonna avait des problèmes pour marcher. Une opération devenait nécessaire.

Le mardi 7 avril 2015, la vétérinaire Joëlle Nigond  a  enlevé avec succès la sarcoïde. Celle-ci était plus grosse qu’une balle de tennis.

Bonna a beaucoup de points de suture sur plus de 20 centimètres et a été bandée.

Elle peut maintenant guérir tranquillement et ensuite pourra retourner dans un pré.

 

Le 3 juillet 2008, la vétérinaire Nigond avait déjà opéré l’ânesse Prune d’une sarcoïde. Ce qui est surprenant, c’est que ces sarcoïdes étaient situées exactement au même endroit chez les deux ânesses….

Vous pouvez relire cette histoire dans les anciennes nouvelles du juin 2008.

Hector


Le dimanche 12 avril 2015 je suis parti en Bourgogne pour aller chercher l’âne Hector. Celui-ci est un grand âne de 17 ans, de couleur brun-noir, castré, qui vivait seul depuis une quinzaine d’années.

A cause de son grand âge, le propriétaire ne pouvait plus s’occuper d’Hector et cherchait une bonne adresse pour le placer.

Bien qu’Hector paraisse aller bien, j’ai trouvé beaucoup de vers dans ses déjections. Heureusement, je venais juste de lui donner un anti vers.

A son arrivée dans un des prés d’ Aide Aux Anes, Hector n’a pas compris ce qui lui arrivait, quand il a vu s’approcher de lui 40 anes qui venaient lui dire bonjour.

Hector va avoir une belle vie chez Aide Aux Anes.

Naissance de l’ânon de Ursula


Exactement 10 mois après l’arrivée chez Aide Aux Anes de l’ânesse Ursula, de son «  mari  » Ugolin et de leurs «  enfants  » Calin et Bisou, dans la nuit du 10 au 11 avril 2015, Ursula a donné naissance a un ânon magnifique et en bonne santé. Il s’agit d’une fille. J’écris ce texte seulement quelques heures après sa naissance, et au moment de la parution de cet article, l’ânon n’a pas encore de nom.

Pour Ursula, qui est encore jeune, cet ânon est le dernier. Chez Aide aux Anes, il n’y a pas d’âne qui ne soit pas castré, donc elle pourra encore vivre quelques années sans être enceinte…

87

autocolant transparant € 2,00

 Diabolo (II)

 

Le jeudi 14 mai 2015, Aide Aux Anes a accueilli le jeune âne Diabolo. Diabolo est un âne castré, qui est né le 30 juin 2013,  et qui n’avait donc pas encore deux ans quand il est arrivé ici.

Comme il y a déjà un Diabolo qui habite au refuge d’ânes Aide Aux Anes, celui-ci s’appelle donc Diabolo II


Bambou, Apy & Calisson


Samedi 23 mai 2015, à cause de circonstances familiales, les ânes Bambou, Apy et Calisson sont venus habiter chez Aide Aux Anes.

Bambou a 25 ans, et est la mère d’Apy (5 ans) et de Calisson (3 ans).

Apy et Calisson sont tous les deux des mâles et sont castrés.


Maintenant que le refuge d’ânes Aide Aux Anes compte 93 ânes, je suis obligé de faire  une pause dans l’accueil,  parce que sinon, cela deviendra ingérable, et je ne peux plus apporter aux ânes les soins et l’attention que je souhaite leur donner…

Diabolo II Apy                                   Bambou    Calisson Apy                                 Calisson       Bambou

Nouvelles de l’été 2015




           anes !!!





Accueil des ânesses Mâcon et Perrex


Le samedi 18 avril 2015 je suis parti à Perrex, un village au dessous de Mâcon, pour y chercher deux ânesses.


Les ânesses sont une mère d’environ 35 ans, et sa fille d’environ 25 ans.

Le décès du propriétaire est la raison pour laquelle les 2 ânesses doivent trouver un nouveau toit.


Il m’est déjà arrivé de voir des ânes qui n’ont aucun document officiel, mais dans le cas présent, les ânes n’avaient pas de nom connu. C’est rare.

Normalement, il y a toujours un nom, même s’ils n’ont rien d’autre.


J’ai «  baptisé  »  les 2 ânes sur place en les nommant Mâcon et Perrex.

Comme les autres ânes, Mâcon et Perrex vivront le restant de leur vie au refuge d’ânes Aide Aux Anes.

93

Mâcon Perrex